La professionnalisation

Définition

La professionnalisation se définit comme un moyen de reconnaître l’expérience et les compétences particulières qui sont nécessaires pour devenir un professionnel, en l’occurrence un pêcheur professionnel. Le statut de professionnel peut être accordé de deux façons :

  1. Par la reconnaissance de droits acquis;
  2. Par la satisfaction des conditions exigées pour la professionnalisation.

La reconnaissance des droits acquis consiste à accorder le statut de professionnel au pêcheur qui a des liens de longue date avec la pêche, alors que le nouveau venu doit plutôt satisfaire aux conditions exigées pour l’obtention de ce statut en acquérant formation et expérience.

Le Conseil canadien des pêcheurs professionnels (CCPP) croit que ce sont les pêcheurs actifs qui doivent mener le processus de professionnalisation. C’est pourquoi il travaille en étroite collaboration avec ses organisations membres à l’échelle régionale et provinciale à faire reconnaître officiellement des organismes professionnels dans les lois, règlements et politiques.

Importance de la professionnalisation

La professionnalisation constitue la première étape à franchir pour garantir aux pêcheurs une place dans la pêche de demain. C’est une façon de donner à quelqu’un un sentiment de fierté, d’accomplissement et de sécurité. La représentation archaïque du secteur de la pêche comme un employeur de dernier recours et l’impression que la pêche est une industrie qui compte trop de pêcheurs et trop peu de poissons ont fait naître chez les pêcheurs un sentiment d’insécurité et d’appréhension. Beaucoup d’entre eux se demandent comment ils vont survivre au cours des années à venir et où sera leur place dans la pêche de demain.

Étant donné les transformations spectaculaires qui s’opèrent dans l’industrie de la pêche au Canada et les attentes à l’égard des pêcheurs, que l’on voit assumer une plus grande part des coûts de la gestion et des infrastructures de pêche, la professionnalisation donne aux pêcheurs une emprise sur leur avenir en les amenant à se serrer les coudes et à faire en sorte qu’eux seuls puissent définir le chemin qu’empruntera la professionnalisation.

Réalisations au chapitre de la professionnalisation

Des bureaux ou offices d’accréditation professionnelle ont vu le jour au début des années 1990 à Terre-Neuve et au Québec. Présentement, des groupes travaillent sur des programmes de professionnalisation dans la plupart des régions. Terre-Neuve et Québec ont créé officiellement des bureaux d’accréditation pour définir des critères de reconnaissance des droits acquis, ainsi que la formation et autres conditions exigées des nouveaux participants qui feront leur entrée dans l’industrie de la pêche.

Principes directeurs

Dans le but d’assurer la réussite à long terme de la professionnalisation, le CCPP a formulé trois principes :

  1. La professionnalisation doit être sous la direction et l’autorité d’organisations de pêcheurs légitimes;
  2. La professionnalisation doit être conçue régionalement pour tenir compte des différences dans les structures organisationnelles, les priorités et les échéanciers;
  3. Les nouveaux régimes d’accréditation et de professionnalisation doivent reconnaître les connaissances, l’expérience et le statut professionnel des pêcheurs qui sont déjà actifs dans l’industrie.

Le CCPP espère que des organismes d’accréditation professionnelle verront le jour dans toutes les régions du pays et qu’ils seront reconnus comme tels par les gouvernements fédéral et provinciaux.

Autres renseignements sur la professionnalisation

Pour vous renseigner davantage sur la professionnalisation et les ressources, cliquez sur les liens ci-dessous :

  • Organismes d’accréditation professionnelle
  • Centre de ressources