Le simulateur de stabilité pour les bateaux de pêche est en ligne

30 novembre 2012


Minister Hon. Derrick Dalley

Le Conseil canadien des pêcheurs professionnels et le Fisheries and Marine Institute de l’Université Memorial ont procédé aujourd’hui au lancement du simulateur de stabilité pour les bateaux de pêche, le premier simulateur du genre à démontrer les principes fondamentaux de la stabilité des bateaux à l’aide d’un ordinateur de bureau. Le but premier est de donner aux pêcheurs de tout le pays les moyens d’apprendre les concepts liés à la stabilité des bateaux de pêche, de les appliquer à des bateaux virtuels et d’épargner ensuite des vies humaines.

« C’est un outil d’apprentissage très innovateur qui fait appel à une technologie d’avant-garde », a indiqué John Sutcliffe, Directeur général du Conseil canadien des pêcheurs professionnels. « La collaboration entre les pêcheurs et le Marine Institute a donné naissance à un programme qui aidera grandement à faire face au problème de sécurité le plus crucial pour les conducteurs de bateaux dans nos eaux côtières et intérieures. »

Offert en anglais et en français, le logiciel de simulation comporte des simulations interactives tridimensionnelles, des scénarios de jeu, des vidéos, des schémas de bateaux, des animations, de la narration et un guide d’utilisation. Cette approche unique de la formation offre aux pêcheurs un riche outil d’apprentissage leur permettant d’interagir avec le matériel et d’évaluer ce qu’ils ont appris dans le cadre d’opérations de pêche simulées.

« La stabilité des bateaux de notre flottille de pêche à Terre-Neuve-et-Labrador et partout au Canada a été un problème majeur pour l’industrie et la cause de plusieurs décès et pertes de bateaux », a déclaré Glenn Blackwood, Vice-président du Marine Institute de l’Université Memorial. « Le Marine Institute a mis à profit les capacités de nos partenaires et sa propre expertise en élaboration de programmes innovateurs et en simulation maritime afin de créer l’un des outils éducatifs les plus précieux pour les pêcheurs, grâce auquel nous pouvons agir directement sur la sécurité des opérations de pêche. »

Le développement, la production et la distribution du simulateur de stabilité pour les bateaux de pêche ont été financés par le Secrétariat national de recherche et de sauvetage – Fonds des nouvelles initiatives (FNI de R-S) (recommandé par Transports Canada), le Department of Fisheries and Aquaculture, le Department of Innovation, Business and Rural Development, la Research & Development Corporation (RDC), le Canadian Centre for Fisheries Innovation et le Professional Fish Harvesters Certification Board de Terre-Neuve-et-Labrador.

« Transports Canada est fier de soutenir les efforts dirigés par l’industrie qui profitent aux pêcheurs », a affirmé Donald Roussel, directeur général de la sécurité et de la sûreté maritime au Ministère. « Le simulateur électronique de stabilité contribuera à améliorer la sécurité des pêcheurs en mer par l’éducation et la sensibilisation. »

L’Agence de promotion économique du Canada atlantique (APECA) investit dans ce projet un peu plus de 250 000 $. L’appui de l’APECA aidera à rendre la pêche plus sécuritaire pour les pêcheurs et à offrir un produit innovateur et commercialisable à l’échelle mondiale, contribuant ainsi à développer davantage le secteur des technologies océaniques à Terre-Neuve-et-Labrador.

« Les projets innovateurs comme ce logiciel de simulation de nouvelle génération sont importants pour la santé économique à long terme de notre province », a indiqué Glenn Janes, directeur général de la RDC. « Grâce à cet investissement, la RDC contribue à bâtir la réputation de la province en tant que centre de développement de technologies pour les industries primaires qui souhaitent améliorer leur capacité à exercer leurs activités dans un environnement difficile. »

Le Canadian Centre for Fisheries Innovation (CCFI) participe au projet de simulateur électronique depuis sa création. Selon le directeur général du CCFI, Bob Verge, « le CCFI est fier d’avoir participé à ce projet. C’est un bon exemple d’approche innovatrice pour s’attaquer à un problème important qui existe depuis longtemps dans le secteur des pêches. Nous pensons que le simulateur électronique sera efficace pour consolider les compétences de l’industrie dans le domaine de la sécurité et de la stabilité des bateaux ».

Les propriétaires, les capitaines et les membres d’équipage peuvent étudier à leur rythme, à la maison, dans un environnement sécuritaire. Le simulateur est facile à utiliser et se divise en six modules, qui guident l’utilisateur dans l’apprentissage de concepts de sécurité et de stabilité de plus en plus poussés et l’application des connaissances acquises dans des exercices de jeu réalistes à chaque niveau. Les pêcheurs développeront leur pensée critique et seront aptes à analyser des conditions de stabilité en perpétuel changement. Le programme peut simuler des bateaux de pêche jusqu’à 85 pi (26 m) de long et des opérations de pêche caractéristiques des principales pêches au pays.

Le contenu multimédia et l’interface utilisateur ont été produits par le Distance Education, Learning and Teaching Support (DELTS) de l’Université Memorial ainsi que le Centre for Marine Simulation et Virtual Marine Technology (VMT) du Marine Institute.

Le produit final peut être téléchargé à partir du site www.fishharvesterspecheurs.ca/fr/simulateur  et peut être utilisé par des apprenants seuls et par des groupes dans un cadre de formation structurée, avec des animateurs-formateurs professionnels. Les utilisateurs pourront aussi faire connaître leurs commentaires sur l’utilisation et l’efficacité du programme.