La pêche au saumon sur la rivière Skeena

4 mars 2013


Tom Chipman

Le Conseil canadien des pêcheurs professionnels (CCPP) a présenté plusieurs pêches de la côte Est, mais les projecteurs se tournent maintenant vers la côte du Pacifique, où Christine et Tom Chipman de Prince Rupert, en Colombie-Britannique, pêchent le saumon à bord de leur bateau, le Net Profit. Leur vidéo est maintenant en ligne sur le site Web du CCPP par l’entremise de YouTube à http://youtu.be/R8IucxErdz8.

« Nous explorons le côté humain de l’industrie de la pêche, en racontant une histoire qui parle des pêcheurs, de leur communauté et finalement de la façon dont les produits de la mer arrivent jusqu’à la table du consommateur », a déclaré John Sutcliffe, directeur général du CCPP. « Nous voulons raviver l’intérêt pour la pêche en tant que profession et faire redécouvrir aux Canadiens la valeur de cette industrie pour notre économie. »
 
La vidéo sur la pêche commerciale du saumon évoque toute la complexité de cette pêche. Par ses mots et le ton de sa voix, Tom dépeint la situation actuelle de la pêche et ses répercussions sur les communautés de la côte Ouest. Son épouse et lui s’estiment chanceux d’être encore dans l’industrie de la pêche. Alors que le saumon constituait autrefois leur unique source de revenu, ils doivent aujourd’hui pêcher d’autres espèces et ils ont dû investir plus d’argent dans leur équipement pour pouvoir continuer de pêcher et de gagner leur vie.
 
Tom raconte que beaucoup de gens qui ont pêché à ses côtés pendant toute sa carrière sont aujourd’hui forcés de se retirer. Cette situation l’attriste. Malheureusement, les efforts de conservation et la réglementation gouvernementale n’ont pas encore réussi à prolonger leur saison de pêche. Actuellement, la saison se résume à quelques courtes journées. Malgré tout, Christine et Tom pratiquent des méthodes de conservation comme l’utilisation de viviers de réanimation et la remise à l’eau de chaque poisson qui n’est pas de l’espèce visée. Ils espèrent pouvoir un jour capturer le saumon qu’ils voient passer près d’eux, ne serait-ce que quelques jours de plus par année, et que les pêcheurs pourront continuer de gagner leur vie à naviguer sur la rivière Skeena.
 
« Nous voulons démystifier l’industrie », a affirmé John Sutcliffe. « Nous voulons rapprocher les consommateurs des pêcheurs et les aider à mieux comprendre l’industrie, les défis et les responsabilités des pêcheurs et la fierté qu’ils tirent de leur travail. »
 
Les vidéos font partie d’un projet bénéficiant du soutien financier du gouvernement du Canada et sont produites par Kobb Media pour le compte du Conseil canadien des pêcheurs professionnels.